Agriculture européenne : Les conséquences d’une fragilisation

L’agriculture européenne ne peut pas être réduite à une simple problématique de marché, il s’agit d’un secteur stratégique à part entière. Une fragilisation de l’agriculture européenne engendrerait des conséquences extrêmement néfastes dont nous devons avoir conscience.


Résumé :

Malgré les enjeux liés à l’agriculture dans un contexte d’instabilité démographique et
géopolitique, les européens semblent avoir oublié l’intérêt stratégique de ce secteur. Si l’intérêt de la
PAC était initialement de maintenir cet état d’autosuffisance, elle devenue au fil du temps un outil
contre-productif qui exacerbe les problèmes économiques, sociaux et territoriaux auxquels elle
devait apporter une réponse. L’étude des causes et des conséquences du déclin du monde agricole a
permis de définir une grille d’analyse et un argumentaire critique qui remet en cause le status quo et
met en lumière la fragilisation de l’agriculture française et européenne. Dans un second volet, un paysage des acteurs influents a été dressé puis analysé afin de
dégager des potentiels relais d’influences sensibles à l’argumentaire développé, en vue de la
manœuvre d’influence envisagée dans une phase ultérieure.

Contexte :

Notre étude s’inscrit dans un contexte actuel du secteur agricole qui doit aujourd’hui
répondre à des enjeux de plus en plus nombreux et ambitieux : indépendance et sécurité alimentaire,
équilibre des territoires ruraux et préservation des ressources naturelles. La Politique Agricole
Commune (PAC) est la seule véritable politique européenne intégrée. Assortie d’un budget
spécifique, elle a pour objectif d’accompagner l’agriculture et ses agriculteurs à répondre à divers
défis.
Cependant, depuis 1990, la Commission européenne a amorcé un changement d’orientation
de la PAC, en modifiant la logique d’attribution des aides. À l’heure actuelle, l’Union européenne se
trouve dans une position peu confortable et court un risque de perte d’autonomie agricole et par
extension à une dépendance alimentaire. Notre étude a l’ambition de mettre en lumière les impacts
sociaux, économiques et territoriaux d’une telle fragilisation de l’agriculture européenne et ainsi
proposer des arguments de sensibilisation permettant de réveiller les consciences pour remettre
l’agriculture au centre des objectifs stratégiques de la puissance de l’UE.

 

Agriculture européenne, les conséquences d'une fragilisationConsulter le rapport (partie 1)

Agriculture européenne, les conséquences d'une fragilisationConsulter le tableau (partie 2)

Agriculture européenne

Agriculture européenne, les conséquences d'une fragilisationConsulter le rapport (partie 3)

 

Note : L’IDÉE regroupe des citoyens non-spécialistes préoccupés par les questions d’autonomie stratégique. Nous vous encourageons à apporter des éléments de compréhension, contradictoires ou non, aux thèmes abordés.

Publié dans Agriculture